Services offerts en partenariat

 

 

 

Haut de pageAntre-classe

L'Antre-classe est un local offert aux élèves du 1er cycle et supervisé par un intervenant du Centre solidarité jeunesse. Les élèves ont donc l'occasion de se retrouver en petits groupes et de participer à différentes activités ou projets. Cela aide les élèves à faire un meilleur passage entre le primaire et le secondaire.

 

Haut de pagePolicier-éducateur

Comme toutes les écoles, l'école Joseph-François-Perrault reçoit le service d'une policière-éducatrice, et ce, à mi-temps. Elle a un premier rôle d'éducation auprès des élèves, mais peut assister la direction dans certaines situations, selon les besoins.

 

Haut de pageSanté


La présence à temps partiel d'une infirmière du CLSC Haute-Ville à l'école Joseph-François-Perrault permet de rejoindre les adolescents dans un milieu familier, et ce, à des heures adaptées à leur besoin. L'infirmière, par son approche, veut favoriser l'autonomie et la prise en charge par l'élève de sa propre santé.

Si l’élève a des problèmes ou des questionnements relatifs à sa santé, il peut consulter l'infirmière sur rendez-vous durant les heures de classe et sans rendez-vous durant les pauses et en dehors des heures de classe.

 

Haut de pageTravail de rue


Les travailleurs de rue associés à la Maison des jeunes passent voir les élèves sur l'heure du midi à l'occasion. Cela permet donc aux élèves d'avoir des adultes ressources en dehors de l'école, si besoin.

 

Haut de pageTravail social

Une travailleuse sociale du CLSC Haute-Ville est affectée à l'école Joseph-François-Perrault. Elle intervient auprès de l'élève quand des facteurs sociaux et affectifs nuisent à son développement.

L'environnement scolaire est un élément clé pour l'intervention de la travailleuse sociale qui pourra mobiliser les ressources scolaires en partenariat avec la famille et la communauté.

Haut de pageDiplôme avant la Médaille (DAM)

Le Diplôme avant la Médaille est un organisme qui favorise la persévérance et la réussite scolaires des élèves à risque de décrochage en utilisant le sport comme levier d’intervention : pendant les matchs, le temps de jeu des élèves en situation d’échec est conditionnel à leur participation aux mesures de soutien scolaire. Nous réussissons ainsi à responsabiliser les élèves pour qu’ils fournissent les efforts nécessaires à leur réussite scolaire. Les jeunes ne sont pas laissés à eux-mêmes lors de ce processus, puisqu’ils sont accompagnés et soutenus par des entraîneurs sportifs et des tuteurs bénévoles formés et encadrés par DAM.